Le choix du mobilier Montessori

ecoloe-montessori

La pédagogie Montessori, ça vous dit quelque chose ? Vous avez sûrement déjà entendu parler de cette philosophie qui prône la liberté de choix d’activités des petits. Elle a actuellement le vent en poupe dans de nombreuses classes maternelles et élémentaires. En réalité, cette méthode pédagogique n’est pas née d’hier puisqu’elle a été initiée par Maria Montessori il y a près de 100 ans. Sa philosophie repose sur le principe que l’enfant possède en lui toutes les clés pour se développer. Ainsi, pour l’aider à bien grandir, il faut lui permettre de développer son potentiel par lui-même, de manière autonome et spontanée. En pratique, c’est grâce à un équipement adapté que vous allez pouvoir permettre à bébé de gagner en autonomie et en confiance en lui. Alors, à quoi ressemble le mobilier Montessori ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Des meubles Montessori pour apprendre l’autonomie

Chez Montessori, il y a un principe de base : laisser l’enfant libre de choisir son activité, et surtout le laisser aussi autonome que possible dans la pratique de celle-ci. Alors, avec un petit de moins de 3 ans, difficile d’imaginer que bébé puisse se gérer tout seul, n’est-ce pas ! Et, pourtant, avec un mobilier adapté et un environnement sécurisé, vous seriez étonné de ce que votre petit ange est capable de faire tout seul comme un grand. En lui mettant à disposition tout le matériel pour s’occuper et la liberté de choisir, bébé va spontanément développer sa motricité et stimuler ses capacités intellectuelles. Au final, tout ceci aura pour effet de le rendre plus confiant, plus sûr de lui, et plus rapidement autonome.  

OK, très bien, mais c’est quoi un mobilier adapté ? Ce sont des meubles conçus pour favoriser l’autonomie de l’enfant. L’ergonomie et la taille de ces derniers sont adaptées à l’âge de l’enfant. Les meubles Montessori sont facilement accessibles et à hauteur des bambins. Ainsi, parmi les meubles Montessori, les meubles bas sont privilégiés : un lit au sol, des étagères ouvertes, un porte-manteau à hauteur d’enfant, des cases de rangement compartimentées, etc..

Bien sûr, pour que tout ceci puisse avoir un réel intérêt, il faut aussi veiller à ce que votre bambin puisse utiliser le mobilier en toute sécurité, surtout pour les plus petits. C’est pourquoi, le plus souvent, on crée un espace dédié et délimité (la chambre, salle de jeux, ou même le salon). Grâce aux meubles à sa taille d’enfant, bébé a facilement accès à tout le matériel qui pourrait l’intéresser sans nécessiter de devoir solliciter l’aide de papa ou maman. Pratique, non ?

Montessori dans la chambre : le lit au sol

À la naissance, permettre à bébé d’acquérir un maximum d’autonomie n’est pas la priorité, c’est évident. Entre 0 et 6 mois, votre nouveau-né a besoin de proximité pour se sentir rassuré. Et pour que tout le monde se sente bien dans cette période charnière (parents et bébé), le cododo est selon nous la meilleure solution. Pourquoi ? Voici les principaux avantages de ce concept :

  • un espace dédié à bébé grâce à un lit spécifiquement adapté pour le cododo (qui s’accroche sur le côté du lit des parents pour rester au même niveau). Pas de risque ;
  • une proximité bien utile pour rassurer et calmer bébé la nuit ;
  • un allaitement facilité (on évite les levées nocturnes).

Pour en savoir plus, nous avons consacré tout un article au cododo, n’hésitez pas à le lire.

Au bout d’un certain temps qui dépend des enfants (ça varie de quelques semaines à plusieurs mois), il est temps de permettre à bébé de s’approprier sa chambre, d’un espace bien à lui. Selon la philosophie Montessori, le lit à barreau n’est pas le meilleur moyen d’aider l’enfant à se sentir rassuré, car il peut y avoir un effet « prison ». Le mieux est de l’installer directement dans un « vrai » lit, à la différence que ce dernier sera posé au sol pour éviter les risques de chute.

Il permettra aussi à l’enfant, au bout de quelques mois, de gérer son sommeil à son rythme et de pouvoir se lever et se coucher quand il le souhaite. Attention néanmoins à s’assurer que le reste du logement est entièrement sécurisé : pas d’accès aux escaliers, aux produits d’entretien…

Notre coup de cœur : la tour d’observation Boogy Woody

Nous ne pouvions pas terminer cet article sans vous donner un exemple de mobilier en adéquation avec la volonté de faciliter l’autonomie des plus petits. Et pour représenter dignement le concept, nous avons choisi la tour d’observation de chez Boogy Woody.

Il s’agit d’un meuble en bois sur lequel plusieurs marches sont disposées. Ainsi, dès 18 mois, bébé peut se mettre à la bonne hauteur pour observer et participer activement aux activités de la famille. Un bon moyen de répondre à son insatiable curiosité. En plus, cette position élevée lui donne l’impression d’être plus grand et lui permet de pratiquer quelques gestes en toute autonomie comme se laver les mains. Quelle fierté pour votre petit ange !

Bien entendu, la sécurité reste une priorité et, grâce à une fabrication robuste, des parois latérales et une barre transversale, tout est réuni pour que bébé puisse se sentir rassuré, sans risque de tomber.

Enfin, comme vous le savez, la notion d’écologie tient une place de choix dans tous nos partenariats. Eh, bien, avec Boogy Woody, c’est un critère bien respecté puisque la fabrication est, non seulement 100% en bois, mais également 100% made in France 😊.

Partager :

Donner une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *