Bien protéger bébé du froid en sortie

Proteger son bebe du froid hivernal

Sortir l’hiver avec un tout petit, quel casse-tête ! Comment faire pour qu’il n’attrape pas froid ? Nous même, parfois, avons du mal à trouver la bonne tenue pour supporter les caprices hivernaux. Dehors on est frigorifié, en voiture ou dans les magasins on meurt de chaud… Clairement, trouver le juste milieu est difficile, c’est même un vrai challenge, surtout pour un nourrisson qui ne sait pas réguler sa température. Alors comment faire ? Quels vêtements choisir ? Comment s’assurer que bébé est à l’aise ? Voici 5 conseils pour faire en sorte de protéger bébé du froid lorsque vous êtes en balade tout en lui apportant confort et sérénité !

1 – Privilégiez la superposition des couches

Beautiful young mother in winter clothes with small child in dark stroller walking in snow-covered thickets. Happy family winter time

Avant tout, ne vous privez surtout pas de sortir l’hiver ! A contraire, c’est important de permettre à bébé de profiter du grand air et de découvrir le monde extérieur !

Donc sortir, oui bien sûr, mais pas n’importe comment.  

Le premier conseil que l’on peut vous donner est de privilégier la superposition des couches de vêtements.

Pourquoi ? Parce que si à un moment de votre promenade vous entrez à l’intérieur d’un magasin (ou autre lieu à l’abri), bébé risque d’avoir rapidement trop chaud et vous manquerez d’options pour le découvrir un peu.

C’est là tout l’intérêt de la superposition des couches (connu aussi sous le nom de technique de l’oignon… une comparaison peu flatteuse on est d’accord mais l’idée est là 😊). Grâce à ce principe, vous pourrez adapter la tenue en ôtant une ou deux couches en fonction de la température environnante.

2 – Évitez les chaud/froid

Alors, ça c’est déjà valable pour nous en tant qu’adulte mais ça l’est encore plus pour un nourrisson. Gérer les gros écarts de température est compliqué pour leur petit organisme. C’est pourquoi il est important de veiller à ce que lorsque bébé passe d’un lieu à un autre, il ne subisse pas de changement brutal.

Comment faire ? Eh, bien, c’est encore une fois grâce à la bonne idée que vous avez eu en superposant les couches que vous pourrez limiter ce phénomène. En voiture, avec le chauffage, vous pouvez retirer la combinaison, voire une couche supplémentaire. Même principe durant les courses, etc.. Le but est de permettre à l’organisme de bébé de mieux s’adapter au changement de température.

3 – Insistez sur la protection des extrémités

mother and daughter walking and having fun on a snowy street

C’est bien connu, c’est par les extrémités que l’on attrape froid ! C’est encore plus vrai pour bébé. Alors, en hiver, pas d’impasse pour votre bout de chou, il a droit à la panoplie complète : bonnet ou cagoule, gants, écharpe ou tour de cou, chaussons ou chaussures chaudes.

Bon pour l’écharpe, on avoue, le cou n’est pas une extrémité. Mais, en hiver, elle est souvent incontournable même pour nous alors on ne pouvait pas la mettre de côté 😉!

4 – Adaptez votre mode de promenade

Si vous êtes une ou un adepte de l’écharpe de portage, on vous comprend, c’est tellement confortable et rassurant pour votre enfant d’être blotti bien contre vous. En plus, il peut profiter de votre chaleur corporelle.

Oui, mais il y a quand-même un petit bémol : il n’est pas possible de bien couvrir bébé avec une combinaison adaptée lorsque l’on se sert d’un porte-bébé. Et, malgré toute la chaleur que vous pouvez lui apporter, ses jambes et ses pieds sont moins protégés et deviennent vulnérables face au froid.

Alors, à moins d’être équipé d’un manteau de portage, mieux vaut éviter ce mode de transport lorsque la température frôle les zéro degrés.

Dans ce cas, la poussette est plus adaptée. Vous pouvez facilement en faire un nid douillet pour votre p’tit bout en adoptant une chancelière en guise de couverture. On en profite pour vous conseiller un de nos coups de cœur en la matière : la chancelière évolutive Igloo de chez Bamboom. Elle s’adapte aussi bien au landau, qu’à la poussette ou encore au siège auto et elle est ultra douce ! Ahh, on aurait presque envie de s’y glisser !

5 – Surveillez la transpiration de bébé

Donc si on résume bien, opter pour une multiplication des couches de vêtements et veiller à protéger bébé du froid avec les bons accessoires, c’est essentiel.

Mais une fois que vous êtes convaincu(e) qu’il ne risque pas d’avoir froid, comment être sûr(e) qu’il n’a pas au contraire trop chaud ?

Eh, oui, nouveau dilemne… Rappelons une nouvelle fois que l’autorégulation de la température corporelle n’est pas encore acquise chez le nourrisson. S’il a trop chaud, elle peut vite augmenter, puis s’évacuer par la transpiration. Et c’est là que bébé peut se refroidir car il est mouillé.

Alors, pas de panique, nous avons une petite astuce empruntée à une puéricultrice (merci à elle ! ) qui consiste à contrôler la transpiration de bébé au niveau de son cou. Si la zone est humide, cela signifie qu’il commence à avoir trop chaud et qu’il est temps de le déshabiller un peu. A l’inverse, s’il est sec, alors, tout est pour le mieux. Procédez régulièrement à ce petit test et tout devrait bien se passer 😉. Bonne promenade !

Partager :

Donner une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *