De l’Intérêt de l’Intergénérationnel

Les bienfaits des échanges entre enfants en bas âge et personnes âgées

Depuis quelques années, on s’intéresse de plus en plus à la relation intergénérationnelle. En effet, on a découvert que les échanges entre les personnes âgées et les enfants apportent de nombreux bienfaits aux uns comme aux autres par ailleurs.

Le rôle des grands-parents

Tandis que près de 42 % estiment ne pas voir suffisamment leurs petits-enfants, ils sont en revanche environ 75 % à déclarer avoir une relation complice avec eux.

La place des grands-parents a un rôle très important au sein de chaque famille avec le renouvellement ou la transmission de valeurs comme le respect, l’autorité et la confiance.

Pour les grands-parents, c’est une formidable occasion de transmettre un savoir-vivre, mais aussi un savoir-vivre. Les personnes âgées, expérimentées, peuvent raconter des souvenirs, des anecdotes ou encore donner goût à des activités auxquelles les parents ne penseraient pas.

C’est aussi dans cette relation que des valeurs fondamentales et propres à chaque famille sont véhiculées comme la tolérance, le respect de soi et de l’autre, le sens de la famille ou encore l’honnêteté.

Pour les enfants, les grands-parents représentent ces instants où l’on prend du temps pour être ensemble. C’est souvent un moment de détente, de joie de vivre.

Les enfants en bas âge bénéficient ainsi d’un temps de qualité très appréciable pour les uns comme les autres.

L’impact positif des personnes âgées

Cette relation intergénérationnelle est primordiale, notamment pour les personnes âgées qui ont un besoin permanent de rester en contact avec le monde extérieur. Sans activité professionnelle, ils sont généralement coupés de la vie de tous les jours.

En ayant une relation privilégiée avec leurs petits-enfants voire avec des enfants en bas âge, c’est l’occasion de rester actif et acteur de leur vie.

Le rapport à la vieillesse n’est pas le même pour tous. Si pour certains, cela s’accompagne d’un changement physique, d’une baisse des fonctions cognitives ou de l’apparition de la dépendance — sans oublier ce sentiment de ne plus être utile —, pour d’autre vieillir est une opportunité de montrer que l’on dispose d’une expérience, d’un savoir-faire, de valeurs et que l’on est prêt à les transmettre.

En échangeant avec des enfants voire des tout-petits, les personnes âgées éprouvent à nouveau des sensations et des émotions positives comme l’estime de soi, une certaine satisfaction de l’existence et un renouveau du fonctionnement cognitif (d’après l’étude Kessler & Staudigner).

À propos des crèches intergénérationnelles

Plus qu’une simple tendance depuis quelques années, les crèches intergénérationnelles voient le jour çà et là en France pour le plus grand plaisir des petits et des personnes âgées.

Concrètement, une crèche intergénérationnelle est un lieu où vont se côtoyer deux tranches d’âge, à savoir des enfants de 3 ans et moins et des seniors qui ont généralement plus de 70 ans.

Ce sont des crèches intégrées la plupart du temps dans les EHPAD. Dans cet espace unique, les personnes âgées partagent des instants de convivialité et d’échanges avec des enfants.

L’objectif est simple : favoriser l’éveil des tout-petits en redonnant le sourire à des personnes souvent seules ou qui ont peu voire plus de lien social.

Avec des activités encadrées par des professionnels spécialisés comme la pâtisserie, la lecture, le coloriage ou le jardinage, l’échange entre jeunes et moins jeunes revient au goût du jour.

Plus d’informations sur les crèches intergénérationnelles

Partager :
  • 1924
  • 0
  • 1

Donner une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.