En finir avec l’Obsolescence Programmée

lutter contre l'obsolescence programmee

L’obsolescence programmée : nos conseils pour la repérer et l’éviter

Chez Prairymood, nous sommes convaincus que protéger l’environnement est une nécessité, et qu’en ce sens chaque geste compte. Vous connaissez déja notre engagement en faveur de l’environnement et pour le Green Friday. Par ailleurs, nous vous proposons des produits éco-responsables dans notre boutique, mais aussi des astuces dans notre blog pour un mode de vie plus écologique. Aujourd’hui, nous aimerions vous parler de l’obsolescence programmée. Quels sont les problèmes qu’elle pose ? Et que pouvons-nous faire, tous ensemble, pour la contrer ?

Qu’est-ce que l’obsolescence programmée ?

Ces dernières décennies, on a vu les prix des produits comme l’électroménager ou l’high-tech diminuer… et leur durée de vie aussi. Les fabricants d’aujourd’hui conçoivent des produits de moindre qualité, afin de proposer des petits prix. Mais pas seulement. La plupart des produits sont conçus pour être rapidement hors d’usage, dans le but de nous inciter à renouveler notre matériel plus souvent, stimulant ainsi la production et les bénéfices réalisés par les marques. C’est l’obsolescence programmée.

Elle existe sous 3 formes :

  • L’obsolescence technique : Les appareils tombent en panne malgré un usage normal, ils sont volontairement non démontables, ou les pièces détachées ne sont plus disponibles.
  • L’obsolescence logicielle : Les ordinateurs et les smartphones sont conçus pour ne pas être compatibles avec les nouvelles versions de logiciels qui sortent ultérieurement.
  • L’obsolescence esthétique ou culturelle : De nombreux produits, qu’il s’agisse du prêt-à-porter ou de l’électronique, sont prévus pour se démoder rapidement.

Cette surconsommation a un impact sur notre porte-monnaie. En effet, en nous laissons séduire par les produits à courte durée de vie, nous sommes amener à renouveler fréquemment nos achats.

En nous poussant à surconsommer de manière déraisonnable et peu utile, l’obsolescence programmée est une vraie catastrophe sur le plan écologique. En effet, pour produire plus, nous utilisons plus d’énergie, plus de ressources, nous émettons plus de gaz à effet de serre et nous détruisons plus d’espaces naturels. Nous engendrons aussi plus de déchets. Tout ceci provoque bien sûr plus de pollution et aggrave le réchauffement climatique.

Heureusement, l’obsolescence programmée est reconnue comme étant un délit. Depuis 2015, elle est définie par la loi française comme étant « L’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement », article L213-4-1 du code de la consommation

Les sanctions peuvent aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende.

Il est cependant nécessaire que les consommateurs portent plainte contre les fabricants. Ceci peut se faire plus facilement grâce au soutien de certaines associations. 

Comment lutter contre l’obsolescence programmée, avec le soutient de l’association HOP

Nous pouvons lutter à notre échelle de consommateur contre l’obsolescence programmée et le désastre écologique qu’elle représente. Nos moyens d’action principaux sont de choisir des produits plus durables, de privilégier les achats d’occasion, et de réparer plutôt que de jeter. Ces actions sont aussi de la lutte contre le gaspillage, un levier important pour préserver notre planète.

Nous pouvons aussi nous rapprocher d’une association comme HOP : Halte à l’Obsolescence Programmée.

HOP a vu le jour en 2015. Elle milite pour une société sans obsolescence programmée. Cela passe par de nombreuses actions :

  • Informer le grand public.
  • Intenter des procès contre les marques qui usent de l’obsolescence programmée à outrance. Si vous souhaitez porter plainte contre une marque, vous pouvez le faire seul ou en équipe avec HOP !
  • Faire connaître les marques à éviter et les marques à privilégier.

Pour nous aider à consommer de manière plus raisonnée, HOP a aussi fondé, en partenariat avec CommentReparer.com, un guide d’achat en ligne : ProduitsDurables.fr. Sur ce site, les utilisateurs relatent leurs expériences positives ou négatives avec les marques au sujet de leur durabilité ou du traitement des pannes.

On y trouve aussi des fiches pour nous aider à identifier les points à prendre en compte avant l’achat, afin de faire un choix durable. Des fiches pratiques pour prendre soin de nos produits sont également disponibles.

Ouvrir l’œil et connaître nos droits est aussi important. Sachez par exemple que, contrairement à ce que certains online-shops peuvent afficher, la garantie pour un appareil électrique ou électronique est de 2 ans, pas moins.

Depuis peu, les fabricants doivent indiquer sur leur fiche produit combien de temps les pièces détachées sont disponibles, et quel est l’indice de réparabilité du produit. Il s’agit d’une note sur 10 basée sur un barème précis, dont les détails sont accessibles sur demande auprès du fabricant. 

Quelques conseils concrets aux parents pour lutter contre l’obsolescence programmée

Évitez de jeter

Au lieu de jeter ce qui est cassé, ou ce dont vous n’avez plus usage :

  • Réparez, lorsque c’est possible.
  • Relookez : peignez ce meuble en bois massif d’une autre couleur, transformez ce vieux vêtement en housse de coussin, etc.
  • Donnez à charité, ou à vos proches.
  • Revendez sur les vide-greniers, dans les friperies, ou en ligne.
  • Recyclez : vieux vêtements →  petits habits pour les poupées ; chiffons pour le ménage ou le bricolage ; lingettes visage ; papier toilette lavable ; rembourrage des paquets lors d’envois de colis… Meubles en bois massifs cassés →  petite étagère ; carré potager ; bois pour la cheminée…

Si vous jetez, prenez soin de choisir les bonnes poubelles. Tous les tissus, même ceux fichus, se jettent aux bennes « Relais », jamais dans la poubelle noire ! De là, ils seront donnés, recyclés, ou transformés en combustibles. Les meubles et l’électroménager se jettent en déchetterie.

Achetez moins

Avant d’acheter un nouveau produit pour vous ou vos enfants, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. Si vous renouvelez du matériel électronique ou électroménager, pourquoi ne pouvez-vous plus utiliser l’ancien ? Méfiez-vous de la mode, dans tous les domaines, et éveillez vos enfants à cette problématique.

Noyer nos enfants sous les jouets ou les produits high-tech n’est pas ce qui est le plus propice à leur bon développement. Ce trop-plein ne les aide pas à développer leur imagination, ni à prendre le temps de rêver et de se reposer.

Côté vêtements, plutôt que d’acheter massivement dans des enseignes de fast-fashion, faites le tour des sites de seconde main ou investissez dans peu de pièces, mais de grande qualité, et si possible bio, qui pourront servir à toute la fratrie. Demandez-vous toujours si vous (ou votre enfant) n’avez pas déjà un item semblable dans votre penderie.

Pensez aussi aux échanges avec vos proches, surtout dans le cadre du matériel de puériculture, des jouets, et des vêtements.

Plutôt que d’acheter, songez aussi à emprunter ou louer le produit.

Achetez mieux

Pour les vêtements, les jouets, et le mobilier : optez pour des produits de qualité, et de style classique ou intemporel afin qu’ils ne se démodent pas. Ainsi, ils dureront longtemps et pourront se transmettre aux autres frères et sœurs, et aux enfants de votre entourage. 

Privilégiez les matières naturelles, durables, et les vêtements ou jouets conçus dans une seule matière. Ils se recyclent mieux. 

Pour la chambre de vos enfants, pensez aux meubles évolutifs. Par exemple, une chaise haute pour bébé qui deviendra une chaise classique; un lit bébé qui évoluera en bureau; une table à langer qui se transformera en commode…

À Noël et aux anniversaires, demandez à vos proches d’offrir à vos enfants des cadeaux utiles, ou des choses qu’ils souhaitent vraiment, et des produits de qualité. Ceci afin d’éviter les cadeaux babioles peu utiles…

Dites-nous en commentaire si vous avez aimé cet article et si vous avez d’autres idées de réemploi ou de mode de consommation alternatifs !

Partager :

2 réflexions “En finir avec l’Obsolescence Programmée”

Donner une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.