La diversification alimentaire menée par l’enfant

Nos conseils pour une DME réussie

La Diversification alimentaire Menée par l’Enfant, connue sous le terme de D.M.E, est une autre manière de nourrir son bébé, en le laissant apprendre à manger par lui-même. La DME s’inscrit dans un courant qui donne plus d’autonomie à l’enfant, comme, entre autres, la marche sans tenir la main (ou la motricité libre), et la pédagogie Montessori. Ce mouvement ne fait pas de nous des parents laxistes, mais des parents qui offrent à leur enfant d’expérimenter la vie à son rythme en l’encadrant et en le soutenant.

C’est quoi la DME ?

En diversification alimentaire classique, on donne à bébé des purées ou des compotes à l’aide d’une cuillère qu’on porte à sa bouche. En DME, bébé apprend à manger seul. On le laisse prendre la nourriture lui-même dans sa main, la porter à sa bouche tout seul, et mâcher. On lui donne de préférence des gros morceaux de légumes ou de fruits. Rassurez-vous, il ne risque pas de s’étouffer ! Au début, bébé suçote les aliments, et les mâchouille longuement. Lorsqu’il cesse de s’intéresser aux morceaux placés devant lui, c’est qu’il n’a plus faim.

Pourquoi opter pour la DME ?

Bien qu’elle semble moins pratique que la diversification classique, la DME en vaut vraiment la peine. Elle permet à bébé de développer son autonomie en expérimentant par lui-même, et d’être acteur de son alimentation. Il peut prendre le temps de découvrir le goût, les textures, et les couleurs, des aliments dans leur forme brute. Plus tard, il sera moins difficile au niveau de la nourriture.

De plus, en mâchouillant ainsi des gros morceaux dès 6 mois, bébé exerce ses facultés à mâcher, à ingurgiter, et à recracher, ce qui est un gage de sécurité pour plus tard.

Enfin, attraper les aliments avec ses petites mains permet à l’enfant de faire travailler sa motricité fine, comme il le fait déjà en manipulant ses jouets.

Quand commencer la DME ?

Vous pouvez commencer la DME autour de 6 mois, tout comme comme la diversification classique. En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande pour le bien-être de nos enfants un allaitement au sein exclusif jusqu’à 6 mois, puis un allaitement complété par des aliments solides jusqu’à 2 ans. Si vous donnez le biberon, les délais restent les mêmes.

Il existe des signes qui montrent que l’enfant est prêt pour la diversification, et donc pour la DME :

→ Il sait se tenir assis seul, et le dos droit.

→ Il sait tourner sa tête dans toutes les directions.

→ Il est curieux de la nourriture : lorsque vous mangez en sa présence, il vous regarde, et il suit des yeux les aliments que vous portez à votre bouche.

En général, c’est vers 6 mois que bébé présente ces facultés, mais cela peut arriver un peu avant ou un peu après, selon son développement.

Il est très important de ne pas brûler les étapes afin que bébé accueille positivement la nourriture. Ne commencez pas avant qu’il soit prêt, et n’hésitez pas à faire une pause de plusieurs semaines si vous voyez que les aliments ne l’intéressent pas.

Si vous découvrez la DME sur le tard, ce n’est pas un problème, vous pouvez la commencer à tout moment dans la première année. Si bébé est déjà habitué aux purées et qu’il aime ça, ne l’en privez pas : vous pouvez alterner les deux méthodes de diversification alimentaire au fil de la journée.

Comment mettre en place la DME ?

Au début, présentez un seul aliment à la fois, en changeant tous les jours pour rendre les choses plus excitantes pour votre bambin. Commencez par exemple par un gros morceau de concombre, et laissez bébé le suçoter à sa guise. Vous pouvez prendre votre propre repas en même temps, ou cuisiner. Gardez toujours un œil sur votre enfant, pour des raisons de sécurité. Prenez aussi le temps d’observer ses réactions, c’est parfois très drôle !

Après quelques jours ou quelques semaines, vous pouvez augmenter un peu les quantités et lui présenter plusieurs gros morceaux. Poursuivez cependant avec un seul aliment à la fois. Pensez à nommer les aliments, car même si bébé est encore loin de l’acquisition du langage, il peut déjà apprendre.

Côté pratique, installez votre bébé dans sa chaise haute, assis bien droit, avec la tablette, ou bien devant la table familiale. À moins que votre sol ne soit en carrelage et que vous soyez motivé(e) pour récurer après, placez une nappe en toile cirée au sol pour faciliter le nettoyage des chutes d’aliments. Protégez les vêtements de votre bébé avec un bavoir géant ou un tablier de peinture muni de manches. Évidemment, il va répandre de la nourriture un peu partout, et même dans ses cheveux. Essayez de garder le sourire !

Il n’est pas nécessaire d’investir dans de la vaisselle spéciale DME, mais les bols pour bébé conçus pour ne pas se renverser sont un must. Au début, vous pouvez tout simplement poser les morceaux de légumes ou de fruits sur la tablette de la chaise haute, ou sur un set de table en caoutchouc naturel comme celui d’Hevea.

Les petites assiettes à compartiments seront très intéressantes quelques mois plus tard, lorsque vous proposerez à votre bébé des « repas » comportant plusieurs aliments. En effet, en DME, on évite de mélanger les différents ingrédients comme on le ferait pour une purée, toujours dans le but de permettre à l’enfant de découvrir le vrai goût des aliments.

Pour la boisson aussi, vous pouvez laisser votre enfant s’exercer avec des petits gobelets incassables.

Faut-il adapter les quantités de lait quand on pratique la DME ?

Le lait est l’aliment de base de bébé et il couvre tous ses besoins nutritionnels jusqu’au moins l’âge d’un an. Les aliments solides ne sont que du bonus. Vous ne devez en aucun cas diminuer la fréquence de vos tétées, ou la quantité de lait dans le biberon.

De même, il est important de respecter l’appétit de votre bébé. S’il ne s’intéresse plus aux morceaux qu’il a devant lui, c’est qu’il n’a plus faim. Il est inutile de le forcer, car bébé est très connecté à son sentiment de satiété. À son âge, la nourriture solide est une découverte très progressive. Il n’y a pas de quantité à peser et il n’est pas nécessaire que bébé mange tout !

Bébé doit-il prendre ses repas à heures fixes ?

Pas besoin de suivre des horaires précis pour donner à votre bébé des morceaux d’aliments à découvrir. De l’expérience des parents qui pratiquent la DME, mieux vaut éviter les moments où bébé est affamé et réclame la nourriture, à l’heure de la tétée ou du biberon. Certes, il a de l’appétit à ce moment-là, mais il est aussi nerveux, et il risque de manquer de patience pour mâcher ses aliments. Un moment d’éveil calme est donc plus approprié. Rassurez-vous, ce n’est pas ça qui va lui donner la mauvaise habitude de grignoter entre les repas !

À ne surtout pas faire si vous voulez réussir la DME :

→ s’énerver si bébé salit la maison

→ surveiller les quantités qu’il ingère

→ le forcer à manger

→ stresser à l’idée qu’il ne mange pas assez, ou qu’il puisse s’étouffer

→ placer bébé à proximité de sources de distraction telle que les écrans (télé, tablette…)

→ profiter du dîner en famille et avec bébé pour avoir des conversations sérieuses avec votre conjoint ou votre ado.

En bref, il est important de nourrir bébé dans un climat serein et dans la joie. Aucune confrontation ou tension ne doit venir émailler les repas, car bébé associerait les tensions à la nourriture. Il pourrait alors, plus tard, souffrir de troubles alimentaires (ou troubles de l’oralité) tels que les dégoûts et la sélectivité alimentaire, ou présenter des problèmes de comportements lors des repas.

La DME est bien pratique pour avoir bébé à table avec nous lors de notre repas. Et il est vrai que se retrouver à table, réunis ensemble, à heures fixes, c’est aussi transmettre des valeurs culturelles à notre enfant. Partager un bon moment en famille, dîner en bonne compagnie, cela fait partie du plaisir de manger, et grâce à la DME, bébé peut aussi en profiter !

Avez-vous pratiqué la DME avec votre enfant, ou envisagez-vous de la mettre en place avec votre nourrisson ? Racontez-nous votre expérience en commentaire. Nous avons hâte de vous lire !

Partager :
  • 1037
  • 0
  • 2

Donner une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.